Principales interventions de chirurgie esthétique (Corps et Visage)

CORPS
  • Liposculpture : Intervention de chirurgie esthétique la plus demandée au monde. Communément appelé lipoaspiration ou
    liposuccion. Elle permet d’éliminer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisée. Ces surcharges graisseuses ne disparaissent pas ni avec un régime alimentaire ni avec de l’exercice physique. Mais il faut savoir que la liposculpture n’est pas un traitement pour l’obésité, mais un outil pour remodeler le contour corporel. Toutefois, elle ne se substitue pas aux autres techniques de réduction de poids.
    Le double menton, les bajoues, les bras, l’abdomen, les hanches, le dos, les fesses, la culotte de cheval, les cuisses, les genoux, les mollets et les chevilles sont des zones qui peuvent être traitées par liposculpture.
    La liposculpture est réalisée sous anesthésie locale associée à une sédation ou sous anesthésie générale.
    Le plus souvent elle est ambulatoire mais parfois elle nécessite une hospitalisation de 24 heures.
  • Lipofilling : C’est une greffe graisseuse. Cette opération permet de transférer la propre graisse du patient d’un endroit où il y
    en a trop à une région où il en manque comme par exemple le visage, les fesses…
    L’intervention se pratique sous anesthésie locale associée à une légère sédation en ambulatoire.
  • Augmentation mammaire : consiste à augmenter le volume jugé insuffisant des seins par la mise en place d’implants
    (prothèses) derrière la glande mammaire. Actuellement les implants mammaires les plus utilisés sont des prothèses pré remplie de gel de silicone. Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale et requiert une hospitalisation de 24 heures.
  • Réduction mammaire : cet opération a pour but de réduire la taille de seins trop volumineux tant pour des raisons esthétiques
    que pour des raisons médicales (douleurs cervicales). Cette chirurgie laisse une cicatrice en « T inversé ou en ancre », mais les cicatrices évoluent bien. Elle est réalisée sous anesthésie générale et nécessite 24 heures d’hospitalisation.
  • Lifting mammaire : Le lifting vient du verbe anglais « to lift » qui signifie « tirer ». C’est une chirurgie qui permet de soulever et
    galber les seins ptosés et affaissés. Ce geste peut s’accompagner d’une réduction de la glande mammaire si les seins sont trop gros, ou d’une pose de prothèses s’ils sont trop petits et « vidés ». Les cicatrices peuvent être en forme de « I » ou de « T inversé ». L’intervention se déroule sous anesthésie générale et nécessite 24 heures d’hospitalisation.
  • Plastie Abdominale : ou Abdominoplastie, consiste à retirer la peau abdominale la plus abimée ( distendue, cicatricielle ou
    vergéturée) et de retendre la peau saine périphérique, de manière à reconstituer une paroi abdominale avec une peau de bonne qualité. On peut y associer dans le même temps le traitement d’une surcharge graisseuse localisée par lipoaspiration et le traitement de lésions des muscles abdominaux sous jacents (diastasis). Ceci permet de redessiner la taille, d’affiner la silhouette en refaisant la sangle abdominale. Elle laisse une cicatrice horizontale qui reste très discrète au niveau du pubis. Elle nécessité une anesthésie générale et une hospitalisation de 24 à 48 heures.
  • Augmentation glutéale : c’est l’augmentation des fesses par implants fessiers ou prothèses glutéales positionnées dans le
    corps charnu du muscle grand fessier. Cette chirurgie s’adresse aux patientes dont les fesses manquent de galbe qui est un élément essentiel du culte de la beauté. Aucune gène fonctionnelle n’est engendrée par l’implant qui est bien toléré. La cicatrice est placée dans le sillon inter fessier afin d’être la plus discrète possible. Cette chirurgie nécessite une anesthésie générale et une hospitalisation de 24 à 48 heures.
  • Lifting des bras : cette chirurgie est indiquée quand il y a eu une importante perte de poids, et que l’enveloppe cutanée des
    bras est tellement relâchée et excessive. L’excès cutané est enlevé laissant une cicatrice très discrète tout au long de la face postéro-interne du bras. Cette opération est réalisée sous anesthésie générale en ambulatoire.
  • Lifting de la face interne des cuisses : Lorsqu’une patiente a subi une perte importante de poids, la peau des cuises, comme
    celle du reste du corps, peut se relâcher excessivement provocant des gênes tant fonctionnelles qu’esthétiques. Le lifting de la face interne des cuisses a pour but d’enlever l’excès de peau, en laissant une cicatrice au niveau de l’aine. L’opération est faite sous anesthésie générale et nécessite 24 heures d’hospitalisation.
VISAGE
  • Rhinoplastie : elle permet de corriger les disgrâces du nez, la bosse du dos du nez, remodeler la pointe et les narines, ou encore
    d’améliorer l’angle entre le nez et la lèvre supérieure. Elle permet aussi de corriger des déformations à la suite d’un accident. Dans beaucoup de cas, les problèmes fonctionnels respiratoires, tels que la déviation de la cloison, sont corrigés au cours de la même intervention. Généralement les cicatrices sont situées à l’intérieur du nez.
    Cette intervention nécessite une anesthésie générale et 24 heures d’hospitalisation.
  • Lifting cervico-facial : le lifting cervico-facial permet de corriger le relâchement cutané important du cou, et du tiers moyen
    et inférieur de la face, en redessinant l’ovale du visage et l’angle cervico-mentonnier. Il redonne au visage un aspect rajeuni, frais et ferme.
    Une lipoaspiration sous le menton et des bajoues peut être nécessaire. Les cicatrices restent très discrètes devant et derrière les oreilles. Cette intervention se déroule sous anesthésie locale avec sédation et nécessite une hospitalisation de 24 heures.
  • Blépharoplastie : c’est la chirurgie esthétique des paupières. Il s’agit de corriger les signes de vieillissement des paupières et
    de remplacerl’aspect « fatigué » du regard par une apparence plus reposée et détendue.La Blépharoplastie permet de diminuer l’excès cutané des paupières supérieures et d’éliminer les poches de graisse au niveau des paupières inférieures. Les incisions sont dissimulées dans les plis naturels. L’intervention est effectuée sous anesthésie locale en ambulatoire.
  • Autoplastie : c’est la correction des oreilles décollées. Il s’agit de corriger les anomalies du cartilage présentes au niveau du
    pavillon del’oreille et responsables de son aspect « décollé ». Elle est indiquée à partir de l’âge de 7 ans, dès lors que l’enfant se plaint de son aspect et en souffre. La cicatrice est située derrière l’oreille est très discrète. L’intervention se réalise sous anesthésie locale en ambulatoire.